Visite virtuelle 3D avec un iPhone: une technologie à perfectionner

208 1
Matterport real estate wireframe

Pour éviter aux personnes à la recherche d’un bien à louer toute perte de temps, les équipes Bernie.re communiquent toutes les informations dont elles disposent sur les biens dont elles assurent la gestion : caractéristiques détaillées, plans et plusieurs prises de vue en haute définition pour chaque pièce.

Nous avons toutefois remarqué que cela n’était pas suffisant et que de nombreux candidats ne parvenaient à s’imaginer vivre dans un bien qu’après une visite physique. Pour palier à ce problème, la recherche d’une solution de visite virtuelle moderne s’imposait.

Après une comparaison en ligne des fonctionnalités et qualités de rendu de différentes solutions du marché, nous avons décidé de tester Matterport.

Présentation de Matterport

Matterport est un nom connu dans la capture 3D pour ses scans accessibles et précis présentés dans une vue interactive appelée « maison de poupée » (dollhouse view, en anglais). Matterport semble avoir fait des progrès majeurs dans la démocratisation de la numérisation 3D en permettant à presque n’importe qui de créer, éditer et partager des jumeaux numériques d’espaces intérieurs dans un format de visite virtuelle immersive. Du fait de son système relativement peu coûteux, la start-up californienne à élargi ses dernières années les cas d’utilisation de la capture 3D à différentes industries : immobilier, architecture, ingénierie, construction, compagnies d’assurance.

En 2019, Matterport a fait deux annonces majeures, poussant la démocratisation de sa technologie encore plus loin. Début 2019, la startup a annoncé que sa technologie de capture et de reconstruction d’environnement en 3D ne nécessitait plus de caméras spécifiques capables de scanner la profondeur de champ d’une pièce et que plusieurs caméras 360 degrés grand public pourraient être utilisées. Fin 2019, Matterport a annoncé que sa technologie pouvait être utilisée avec un simple iPhone.

Premier test : scan avec un iPhone 6S

Matterport indique qu’il est possible de commencer avec un compte gratuit créé sur matterport.com et un iPhone (6S ou version ultérieure). L’utilisation d’un trépied n’est pas non plus un prérequis d’après les vidéos de présentation produit et les tutoriels :

Nous les avons donc pris au mot et, après avoir créé un compte sur matterport.com et téléchargé l’application Matterport sur un iPhone 6S, nous avons réalisé un scan d’une salle de pause Bernie.

Réalisation d’un scan avec un iPhone

La réalisation du scan d’une pièce nécessite de créer plusieurs captures 3D avec l’application Matterport pour iPhone.

Une capture 3D est une photo à 360 degrés que Matterport convertie en modèle 3D grâce à son moteur d’intelligence artificielle Cortex.

Matterport recommande de réaliser 1 capture 3D pour environ 4,5 mètres carrés et de réaliser au moins 2 captures 3D par pièce. Ainsi, pour scanner une pièce de 20 mètres carrés, 4 captures 3D sont nécessaires.

L’iPhone 6S que nous avons utilisé n’ayant pas d’objectif grand angle (ou 360), pour chaque capture 3D l’application Matterport nous a guidé dans la prise d’environ 45 photos : 15 à l’horizontal, 15 vers le bas pour le sol, 15 vers le haut pour le plafond. Il est possible de réaliser un scan simple avec uniquement 15 prises de vues horizontales mais le sol et le plafond sont alors très peu visibles.

Pour scanner une pièce de 20 mètres carrés, nous avons donc du prendre 180 photos via l’application Matterport installée sur notre iPhone 6S.

Résultat : opération très longue pour un rendu imparfait

Voici une copie d’écran du résultat obtenu dans une salle de pause Bernie avec uniquement des prises de vue horizontales :

Test Matterport avec iPhone 6S dans salle de pause Bernie

  • Réaliser le scan complet d’une pièce de 20 mètres carrés avec un iPhone 6S requiert environ 180 photos. L’opération est longue et fastidieuse même avec l’assistance de l’application Matterport.
  • L’assemblage des photos n’est pas suffisamment précis et laisse apparaître des flous ou des décalages dans le rendu 3D final.
    Même si l’utilisation d’un trépied pourrait aider à gagner en précision et améliorer le rendu, ce scan Matterport (réalisé avec un iPhone X) laisse penser que des imperfections subsisteront.
  • La qualité des photos prises par l’iPhone 6S est loin d’être suffisante pour un rendu 3D professionnel.

Mise à jour

Nous avons décidé de ne pas nous arrêter sur ce résultat en demi-teinte et de nous équiper d’une caméra 360 afin de découvrir la technologie Matterport. Vous pouvez lire le post sur notre second test de Matterport ici.

Sources: Bernie – Agence immobilière en ligne, matterport.com.